• 4

    Le quatrième! En photographie.

     

    "Sa tartine de confiture restait dans son assiette, à moitié entamée, avec la marque en croissant de ses dents, tandis que la musique regardait Liesel dans les yeux."
    (Extrait de La Voleuse de livres, de Markus Zuzak)

    Contrainte: prendre en compte toute la phrase, du début à la fin.
    Chaque élément doit se faire voir ou ressentir.

    Date de fin: 1er décembre 2014.


    votre commentaire
  • Pas beaucoup presente ces derniers temps (pas vraiment de wifi ni d'ordi huhu), du coup je poste un extrait non retravaille d'une nouvelle bien trash qui sera publiee en plusieurs parties. En plus j'en ch*** avec votre clavier francais, pardonnez moi les fautes de frappes et les absences d'accent. Mais je promets un truc bien long, avec des fins alternatives! Enjoy! ;)

     

     

    " - En acceptant ce contrat, vous assurez d'etre pret a n'importe quelle eventualite pour la retrouver et de n'engager aucune poursuite contre moi le cas echeant, en etes-vous bien conscient?

    Je hochai la tete. Le gros monsieur en face de moi fit mine de prendre note, puis ajouta:

    - Bien. A present il me faut votre signature ici, ici et la, voila, tres bien, parfait parfait, et maintenant votre consentement oral pour la video. vous savez, on n'est jamais trop prudent de nos jours. Il est tellement facile de dire par apres que le document est un faux, que l'on n'a rien signe... "

     

     

    La suite, quand j'aurai fini de l'ecrire et de la corriger! Et puis... Vous aurez beau pleurer, la fin est deja ecrite, vos supplications ne sauveront personne. ;)


    votre commentaire
  • "A cet âge de tous les coups de foudre, simplement parce que sa confiance est aussi grande que ses joies, il voudrait croquer la lune comme un fruit, persuadé qu'il n'a qu'à tendre la main pour cueillir le bonheur du monde entier."

    Yasmina Khadra, L'Attentat. Editions Julliard, Paris, 2005.


    votre commentaire
  • Tag

    Taguée par Sasha.

    Comme c'est la deuxième fois que ça me tombe dessus qu'on me choisit, je vais me contenter de la partie "je subis et réponds sagement aux questions".

     

    1. Quel est votre animal préféré ?
      Le poussin. Enfin c'est le petit d'un animal, la poule. Si on doit parler d'un animal au sens plus strict, le chien.

    2. Pourquoi avoir choisi Eklablog ?
      Il est gratuit (non ne mentez pas vous autres, vous aussi ça vous ferez mal au c... de payer, surtout quand on a un budget d'étudiant), facile à utiliser, maniable sur presque tout, et un très gros avantage serait aussi l'absence de pub.

    3. Pourquoi avoir fait un blog ?
      Envie de montrer aux autres (et à moi-même) que je suis capable de faire quelque chose qui peut être apprécié. Envie qu'on me juge sur mon travail et pas sur ce que je suis. Et puis j'aime bien l'anonymat.

    4. Votre métier de rêve ?
      Globe-trotter. Ah bon, ça existe pas? Rhooo... Bon ben artiste alors.

    5. Votre jeux de société préféré ?
      Le UNO, sans hésiter! Plein de souvenirs... *-*

    6. Votre blog Eklablog préféré ?
      Bonne question... Je sais pas trop. Mais j'ai un énorme coup de coeur pour Jack*, qui a deux blogs magnifiques.

    votre commentaire
  • Tu trouves les maths nulles, chiantes à mourir? Tu t'en arraches les cheveux? Et lorsqu'arrive une fonction à dériver (avec tout le tintouin, s'il-vous-plaît), tu préfères mille fois faire la montée et la descente de tous les escaliers du bahut à pieds joints?

    Je pense pareil. Mais des fois, ça m'arrive aussi de penser que les maths, c'est plutôt marrant. Surtout quand je vois ça:

     

     

     

    Ou ça:

     

     

     

    Ou encore ça:

     

     

     

    Ben moi je leur dit chapeau. Parce que pour que les maths me fassent rire, pire, me donnent envie de chanter, faut vraiment y aller. Vu le sujet de la chanson, on leur pardonne bien vite les fausses notes et chorégraphies bidons. Sérieusement, on les adore, on les vénère, on les aime tout simplement. Et puis, donner envie aux nouvelles générations, s'amuser et amuser les autres, tout simplement partager un truc qui fait "vieux et coincé" comme ça, le remettre au goût du jour, c'est génial!

     

    Comme quoi, les maths ça fait pas si "tête de calculette" que ça. ♥


    3 commentaires
  • " Garde toujours dans ta main la main de l'enfant que tu as été. "
    Cervantes, 16ème siècle


    1 commentaire
  • Aujourd'hui c'est coup de gueule. Bien fort. J'ai reçu ça comme commentaire sur mon blog On p-Art-age.

     

     

    Pour la petite histoire, le gag en question était: "T'es musulmane et tu sais pas le pluriel de "Hallal"? Non mais "Hallaux" quoi!" Tu parles d'un gag raciste! Et puis même. Rien que la mise en forme, ça pique les yeux. Quand je vois des Merci qui n'ont rien à faire là, écrit en majuscules et qui ne remercie d'ABSOLUMENT RIEN, je pleure feu la langue française. Mes p'tites choues, je vous rappelle qu'on remercie après avoir demandé quelque chose. Et accessoirement, qu'une phrase se termine par un point. 'Fin bref. J'aime pas les critiques haineuses de personnes qui ne comprennent rien. Et puis bon, j'suis polie je réponds. Je sais pas elles, moi on m'a élevée comme ça. J'avoue j'me suis trop éclatée à l'écrire, c'te réponse.

     

     

    " Je suis sincèrement désolée de vous avoir blessées toutes les deux, ce n'était pas mon intention. Ma cousine a épousé un musulman et s'est convertie, ses enfants le sont aussi et lorsque je la lui ai racontée, elle avait beaucoup ri ce qui explique que je n'avais pas pensé du tout que cette phrase pourrait être prise comme une attaque. Je m'en excuse.

    Du moins, je ne l'enlèverai pas (par contre merci pour la correction de l'orthographe! :) ). Etant chrétienne catholique (mais pas pratiquante, malgré tout le respect que j'ai tant pour la religion que pour l'Eglise), des blagues j'en ai beaucoup plus entendu sur ma religion que sur la vôtre, et des bien plus salaces, ce qui ne m'a en aucun cas empêché de rire voire même de pleurer de rire pour certaines.

    Et puis, ce n'est pas parce que je ne suis pas de la même culture que vous que toutes les phrases que j'écris en faisant allusion à la vôtre sont des critiques ou des agressions. Au contraire, on en parle en rigolant, sans penser le moins du monde à vous blesser, et cela montre tout simplement que bien qu'étant une minorité, on vous accepte petit à petit comme faisant partie intégrante de notre société sans penser à mal. Le rire est une partie importante de la culture (au théâtre, les romains se foutaient de la gueule des grecs sans pour autant les dénigrer), et ne pas rire de vous comme nous rions de nous serait vous ignorer.

    Je suis blonde, bi, chrétienne, suisse, bordélique, et j'en ris. Vous êtes capables d'en faire autant? "


    13 commentaires
  • 3

    Le troisième concours, avec un thème toujours aussi abracadabrant!

     

    Réécrit un conte de ton enfance.
    (toutes les modifications sont possibles)

    Contrainte: min. 500 mots / l'un des
    personnages 
    éternue au moins une fois

    Date de fin: 1er septembre 2014.

     

    Attention, réécrire ne veut pas dire reformuler! Je veux de l'originalité!

     

    Amuse-toi bien ^^


    10 commentaires
  •  

    Monty Python - Always look on the bright side of life / Nightwish - The islander

     

     

    Raphael - Caravane / Yann Tiersen - La redécouverte


    votre commentaire
  • T'es dans le métro, le temps passe vachement long. Ou tu t'ennuies en ville, parce que c'est les vacances et que du coup, t'as plus rien à faire. Ou alors au contraire t'as plein de trucs à faire, mais il te manque quelque chose pour que la journée soit belle. En fait peu importe, j'ai une solution pour toi.

    Le post-it challenge.

    Clique, tu verras c'est marrant!


    3 commentaires
  • 2

    Le premier concours photo!

     

    Reflète cette musique:  Capital Cities - Safe and Sound

    Contrainte: noir et blanc

    Date de fin: 11 juillet 2014, 00h00.

     

    A vos appareils et... Enjoy! ;)

     

    Participants inscrits:
    Sasha27
    MadTsundere


    6 commentaires